À VOTRE SANTÉ !

 

Après quelques 14 mois à Bénévent-l’Abbaye, le Dr BALTESIU est parti sous d’autres cieux, pour une nouvelle installation sur le territoire français, pour un nouvel échec sans doute tant ses pratiques sont apparues douteuses.

Qu’importe !

 

La générosité de la sécurité sociale et de l’état lui permettront sans doute de vivre confortablement, puisqu’aucun garde-fou ne met un terme aux agissements de ce type d’individus ; Il sera encore exonéré d’impôts, la sécurité sociale l’accompagnera sans sourciller et quelque municipalité aussi naïve l’accueillera les bras ouverts et lui offrira sans doute cabinet et logement, voire plus.

 

Une aubaine aussi pour les cabinets spécialisés de « chasseurs de têtes » qui, à peu près chaque année, « revendent » le même individu à un autre territoire tout aussi crédule.

 

A Vieilleville, à côté, le médecin, roumaine elle aussi, a quitté son cabinet sans égards particuliers ni pour sa patientèle, ni pour les élus qui avaient aussi déployés d’énormes moyens pour la recruter et pour faciliter son intégration.

Deux départs quasiment « à la cloche de bois » qui entachent gravement la filière roumaine.

La commune de Bénévent avait acquis l’immeuble, cabinet et logement, pour un montant de 130 000 euros, dépense importante dans le budget d’une collectivité de 850 habitants. L’investissement n’est peut-être pas à fonds perdus car le Dr André Serge NGUEPI souhaite s’y installer.

 

Mais voilà, il y a problème !

 

Mr NGUEPI et son épouse, médecin comme lui, sont camerounais ! Francophones donc et bien que détenteurs de diplômes obtenus en Italie, équivalents à ceux de la France, ils ne peuvent s’installer en médecin libérale qu’après 3 années de pratique, contrainte qui ne s’applique pas aux médecins roumains, issus de la Communauté européenne.

Peu importe la qualité de leur diplôme et leur niveau de pratique de la langue, ou si peu !

 

Et puis, 3 pharmacies, la nôtre, celles de Grand-Bourg et Vieilleville, avaient pour projet de se regrouper à Bénévent qui, semble-t-il, dispose de plus de potentiel. Leur démarche consistait sans doute à réussir un mariage de raison et n’était sans doute justifiée que par des éléments économiques. La population s’en est émue, ses élus tout autant, brusquement autorisés à décider de la stratégie commerciale d’entreprises privées.

 

Les pétitions se sont multipliées, les démarches individuelles ou collectives, justifiées ou non, ici ou ailleurs, aussi ! Et l’Agence Régionale de Santé, l’ARS a reculé, s’opposant au regroupement, peut-être à l’amélioration de certains services, décision qui va à l’encontre de la politique qu’elle semble développer ailleurs.

 

Fragilisés par la désertion des médecins, nos commerces auront-ils la capacité à résister au choc, et clairement à surmonter les difficultés ? Ceux qui se réjouissent aujourd’hui ne seront-ils pas « Gros-Jean » dans quelque temps ?

 

La municipalité de Bénévent-l’Abbaye vous présente ses meilleurs vœux pour 2017. Bonne Année et ……BONNE SANTÉ !

Please reload

A la Une

Quelque chose en nous de POULIDOR

November 15, 2019

1/10
Please reload

Dernières actus

September 2, 2019

August 21, 2019

Please reload

Archives
Please reload

Nous contacter

Vous souhaitez des informations sur notre commune, vous avez un projet d'installation, vous n'avez pas trouvé les informations que vous recherchiez dans notre site… Utilisez le formulaire ci-dessous pour contacter le secrétariat de la mairie. Nous vous répondrons au plus vite. A bientôt.