J’ EN NEYMAR !

 

Impossible, pour quiconque s’intéresse un tant soit peu à l’actualité, de ne pas mettre côte à côte les deux chiffres-phares de la semaine :

  • 300 millions d’euros : c’est le montant que le gouvernement s’apprête à siphonner sur les collectivités pour couvrir ses propres besoins.

  • 222 millions d’euros. C’est le montant que s’apprête à débourser le PSG pour s’attacher les services du joueur du Barça.

Certes, ce n’est pas l’Etat qui achète NEYMAR et même peut-il se réjouir de récupérer, peut-être, un gros contribuable : salaire annuel de 3 millions d’euros, auxquels s’ajoutera quelque argent de poche, droits à l’image, sponsors, primes diverses… à moins que celui-ci ne découvre quelques niches où il sera bien à l’abri !

 

Ne parlons pas du montage financier tellement alambiqué qui permet de réussir cette opération, revenons à nos collectivités, sollicitées encore pour couvrir un déficit qu’elles n’ont pas généré, elles qui, à l’exception près que nul n’ignore maintenant dans le département, présentent des comptes en parfait équilibre, souvent gérées en « bon père de famille ».

 

Je ne suis pas un maire qui pleure, et je n’ai pas désapprouvé l’Etat quand, en période de crise, il a décidé de réduire les dotations de fonctionnement des collectivités. Je n’ai pas trouvé anormal que chacun apporte sa contribution, que chacun recherche des économies, d’autant plus que le financement des investissements était protégé. Certes le robinet n’était plus ouvert ; il fallait monter des dossiers de plus en plus complexes ; il fallait plus de temps, plus de technicité ; mais rien ne vient sans effort et nous nous étions habitués.

 

Aujourd’hui, ce sont les dotations d’investissement qui sont atteintes. Qu’est-ce-que ça veut dire ? Moins d’argent, moins de travaux ! Moins de travaux, moins d’emplois ! Moins de projets ! Moins d’initiatives ! Moins…moins…moins ! Et l’écart qui se creusera encore entre les riches, qui pourront encore faire, et les pauvres, qui ne pourront plus rien faire, etc…etc…etc.

 

La commune de Bénévent n’est pas impactée, en 2017, mis à part sur un projet d’installation d’une borne de recharge de véhicules électriques, projet porté par la communauté de communes et qui pourrait bénéficier d’autres subventions.

 

MAIS, QUAND MÊME, cette fois,

J’ EN  NEYMAR !

Please reload

A la Une

Quelque chose en nous de POULIDOR

November 15, 2019

1/10
Please reload

Dernières actus

September 2, 2019

August 21, 2019

Please reload

Archives
Please reload

Nous contacter

Vous souhaitez des informations sur notre commune, vous avez un projet d'installation, vous n'avez pas trouvé les informations que vous recherchiez dans notre site… Utilisez le formulaire ci-dessous pour contacter le secrétariat de la mairie. Nous vous répondrons au plus vite. A bientôt.