Plan de Revitalisation de la Creuse : le conseil municipal participe à la réflexion


Suite aux différentes péripéties liées à la situation dramatique de l’entreprise GM§S, le Président de la République avait reçu à l’Elysée une délégation d’élus creusois auxquels il a proposé de réfléchir sur le devenir de leur département et d’établir un plan de revitalisation que l’Etat pourrait accompagner.

Le conseil municipal, qui apprécie la méthode, a ainsi souhaité s’y associer et a consacré un temps de sa dernière réunion à ce sujet. Il a émis le souhait que l’effort soit consacré à des questions majeures. Il a ainsi isolé 6 thématiques qui lui paraissent essentielles :

  • L’emploi : la réflexion étant liée à la situation de GM§S, il propose qu’un effort particulier soit porté sur le territoire sostranien, par des exonérations fiscales pour les entreprises s’installant dans les 3 prochaines années sur la zone d’activités de La Croisière ; il propose aussi que la totalité du département soit maintenu en Zone de Revitalisation Rurale.

  • Haut débit : accélération du déploiement par des financements spécifiques à Dorsal ; recherche de complémentarité entre Dorsal et Orange.

  • Téléphonie Mobile : faire du département un territoire expérimental en matière d’itinérance entre les opérateurs ; résorber les zones blanches.

  • Santé : classement de l’ensemble du territoire départemental en zone déficitaire ; accès aux aides PTMG et CAIM à tous ; aides à l’accueil de médecins stagiaires, simplification des procédures pour devenir maître de stage ; idem pour l’accueil de médecins étrangers non européens mais diplômés en Europe ; aides au déploiement de maisons de santé mais aussi de réseaux de santé, peut-être mieux adaptés ; réflexion sur le développement de la télémédecine (à partir des Ehpad ?).

  • Desserte ferroviaire : amélioration des fréquences vers Paris (sur les bases de 2016) ; amélioration du temps de trajet entre La Souterraine et Paris (14 minutes perdues en 5 ans !) ; après l’abandon de la LGV Limoges-Poitiers, réflexion sur la ligne Paris-Orléans-La Souterraine-Limoges (POLL).

  • Patrimoine et Tourisme : le département dispose de 2 richesses exceptionnelles, la tapisserie et l’impressionnisme ; la 1ère est valorisée ; les efforts des collectivités sur la vallée des peintres sont significatifs mais le public n’a pas accès aux œuvres importantes ; il est proposé de réfléchir à la déclinaison d’un musée national (Orsay) sur le territoire.

#local #municipal

A la Une
Dernières actus
Archives
Nous contacter