Parcours découverte…

Découvrez les lieux touristiques de notre village.

De l'ancienne bergerie au jeu de l'oie géant avec son parc de sculptures et son aire de détente, rejoignez l'abbatiale et ses jardins suspendus, sans oublier le "marmot" sur la façade de l'ancien hospice rue de l'Oiseau ; dans le centre-bourg, allez jusqu'à l'Office de tourisme, à côté de la fontaine du XVIIè siècle qui abreuve des générations de promeneurs, pélerins et cyclistes : l'équipe vous y attend pour vous faire partager les charmes et annecdotes de la communes. 

A la rencontre de Bénévent en vidéo (avec VidèoGuide du Limousin)

L'Office de Tourisme du Pays des Eaux Vives

Animé par des passionnés, l'office de tourisme vous accueille :

Hors période estivale

du mardi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h30 à 18h

le samedi de 9h à 12h

En période estivale

du lundi au samedi de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 19h

le dimanche de 10h à 12h

Contact : +33 (0)5 55 62 68 35

mail : ot.eaux.vives@wanadoo.fr

 

Le Jeu de l'oie géant et son parcours de sculptures

Dans un joli parc paysagé agrémenté de sculptures Totems, le jeu de l'oie géant de Bénévent l'Abbaye reprend les règles de base du jeu de l'oie. Il est constitué de 41 cases questions, 15 cases redoublement et de 3 clairières à questions délimitées chacune par quatre totems, où se trouvent les roues remplaçant les dés. Vous trouverez les livrets (des questions et des réponses) au Scénovision ou depuis votre Smartphone grâce au Flashcode que vous trouvez sur une borne au début du jeu. Une aire de pique-nique vous permet aussi de vous délasser avec une vue imprenable sur l'abbatiale.

Dès le 19ème siècle, BENEVENT-L'ABBAYE, connaît un essor économique grâce aux bouchers-expéditeurs, spécialisés dans le commerce et l'abattage des moutons. La renommée des bouchers tenait surtout dans la qualité offerte par la préparation et la présentation de la viande.

Découvrez cette ancienne bergerie, symbole gastronomique de Bénévent dont le souvenir est ravivé chaque mois d'août en fêtant les Moutonnades de la Saint-Barthélémy et ses fameuses frivolités bénéventines.

La bergerie
Le Scénovision

Autour d'un jeu d'images et de décors, de sons et de parfums, l'histoire de Marion, jeune paysanne creusoise des années 1900 et de Paul Pellissier, pharmacien-distillateur, et de René, fils de Marion, compagnon-charpentier, vous est contée...

Laissez-vous bercer par la magie de 2 heures d'émotions, où les prouesses techniques issues du théâtre et du cinéma servent ce spectacle unique en Limousin ! La boutique propose la liqueur "La Bénéventine" créée par Paul Pellissier en 1896, inspirée selon lui par la production des moines de l'abbaye.

L'abbatiale

L'église Saint-Barthélémy, abbatiale emblématique de Bénévent, date du XIè siècle et est classée monument historique depuis 1862. L'abbatiale est d'ailleurs à l'origine du nom de la commune, en lien avec Bénévent en Italie où est mort St Barthélémy et donc les reliques furent ramenées ici.

La porte est à la fois typiquement limousine (de par ses boudins) et d'architecture mozarabe (polylobée), à l'instar des mosquées espagnoles, sous l'influence de St Jacques de Compostelle.

A l'intérieur, 44 chapiteaux sculptés séparés en 3 ensembles sont disposés dans un ordre cohérent.

 

Les jardins suspendus

Les jardins en terrasse bordent les remparts du village. Des plantes aromatiques et tinctoriales y sont cultivées. Dans les murs de soutènement apparaissent des pierres provenant d'une ancienne chapelle du XVè siècle, dite chapelle de Saint-Germain.

La porte du logis-abbatiale

Cette porte magnifiquement sculptée constituait la porte d'entrée du logis de l'abbé. Plus tardive que l'église (XVè siècle), elle est de type gothique flamboyany. L'abbaye abritait les chanoines de Saint-Augustin dont le chapitre a été dissous au XVIIIè siècle.

Le "Château Migout"

Jacques Migout, né à Bénévent en 1812, marchand boulanger puis quincailler, s'enrichit au point de devenir le "banquier" de sa ville. Pour ajuster son train de vie à sa fortune et, sans doute, pour faire montre de sa réussite sociale, il fit construire ce curieux logis dénommé ironiquement "Château Migout".

La place de la République

La place de la République, ancien champ de foire, est devenue depuis peu une place étoilée. Des étoiles illuminées représentent la constellation du "Grand Chien", dont le cœur est constitué de Sirius, l'étoile la plus brillante qui guidait les pélerins sur les chemins de Compostelle. La fontaine originale en granit creusois est bordée de jardinets médiévaux.

La maison en bardeaux

Tradition et production locale, le bardeau de châtaigner est une tuile en bois utilisée tant en toiture qu'en revêtement de façade et décoration intérieure. Il recouvre de nombreux monuments historiques, dont le Mont Saint-Michel, et constitue la spécialité mondialement reconnue d'une famille locale, propriétaire de cette maison.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Nous contacter

Vous souhaitez des informations sur notre commune, vous avez un projet d'installation, vous n'avez pas trouvé les informations que vous recherchiez dans notre site… Utilisez le formulaire ci-dessous pour contacter le secrétariat de la mairie. Nous vous répondrons au plus vite. A bientôt.