Electricité : sécurisation pour Bénévent


C’est bien connu, le cordonnier n’est jamais le mieux chaussé !

C’était le cas pour le bourg de Bénévent en matière de distribution de l’électricité, le seul de l’ancien canton à ne pas disposer d’un réseau d’approvisionnement souterrain.

Certes les 4 arrivées étaient « bouclées », reliées ainsi l’une à l’autre et offraient de bonnes garanties ; mais en cas d’incident climatique, de tempête, de vent ou de neige, il est plus sécurisant de savoir l’une d’elles sous terre ; ça semblait simple : une ligne provenant de Châtelus était enfouie jusqu’à la queue de l’étang de Laget, une autre, venant de La Souterraine, l’était jusqu’au niveau du village de Chabaud. Mais Enedis n’était tenu à ce type de travaux que pour les communes de plus de 1 500 habitants ! Et opposait ainsi un refus à chaque sollicitation.

L’entreprise a enfin été sensible aux arguments développés par le Sdec23 et va procéder aux travaux d’enfouissement en 2021, à partir de Chabaud, en assurant aussi la liaison avec Vieilleville (qui disposera alors de 2 arrivées enfouies). C’est Aurélie RAZE qu’Enedis avait chargée de présenter le projet en mairie de Bénévent, en présence de Valérie BLANDIN et Frédéric SAINT-PAUL.

Bonne nouvelle donc pour la commune, mais aussi pour tout le territoire, la plupart des commerces et des services étant rassemblés à Bénévent. Ehpad, collège, supermarché, usine, banques… toutes les activités devraient ainsi pouvoir fonctionner en toute tranquillité à l’issue des travaux.

#local

A la Une